Carte de Maxime Poisson :

20091223112032_00001

Message de Christian Penaud :

Bonjour,

super blog qui me rappelle des souvenirs car j'ai porté ce maillot de 1988 à 1999
Mon surnom est Kiki, je vous laisse deviner le reste !!
Continue, c'est bon de se remémorer cette époque.

Affectueuses amitiés.

Message de Philippe Celdran:

Je viens d'aller voir ton site qui est très bien fait. Je reste à ta disposition si tu as besoin de moi. Je garde beaucoup de très bons souvenirs de ma période au mans et je reste à ta disposition pour les évoquer.
Encore félicitations pour ton site et bonne chance.

Lecteur du Blog PaL:

J'ai fait du foot à l'USM vers 5 ans. J'ai été voir beaucoup de matchs du Muc lorsqu'on était en D2 (dont un match de coupe mémorable contre Bordeaux avec Huard dans les cages). J'étais au stade lors de la montée en L1. J'étais dans les tribunes lorsque les supporters marseillais ont mis le feu à leur tribune. J'écoutais a radio lorsque Sedan nous a battu 4-3 en demi de la CDF. J'adorais l'ambiance autour de Bollée dans les rues avant et après le match. Et l'entrée au stade qui coutait 2 francs...

Lecteur du Blog Emmanuel FOUCAULT:

Bonjour, visiter le site m'a fait très plaisir. Manceau de naissance ( j'ai joué à l'USM, au COP, à Gazélec et à Mulsanne), poitevin d'adoption depuis dix ans, je n'ai jamais quitté le football manceau des yeux. Mon souvenir de la saison 2003-2004, la première en ligue 1, est celui du 8 novembre 2003 avec la réception du FC Metz. J'avais été invité à ce match avec mon fils de 6 ans par Thabang Molefe (garçon charmant mais trop dilettant pour le football professionnel). Ce fut le soir de la première victoire du Muc en ligue 1 mais qui aurait pu ne pas être à cause de ces satanés projecteurs du stade Léon Bollée qui, ce soir là, avaient décidé de ne pas fonctionner pendant de longues minutes avec le risque de voir le match annulé voir perdu pour Le Mans. Puis la lumière est revenue autour et sur le terrain, Le Mans serein et dominateur, Peyrelade et Cousin finisseurs et enfin ce bonheur de la victoire qui restera à toujours la première.
Merci pour ces émotions passées et surtout pour celles à venir et une pensée particulière pour René Dereuddre mon premier entraîneur à l'USM quand j'étais gamin, un grand Monsieur du football manceau.