Saison 2003-2004 par James Fanchone

On ne peut pas dire que c’était une saison difficile, on ne jouait pas. On était comme des gamins. On rencontrait des joueurs qu’on voyait normalement à la Télé : Pauleta, Simone... On ne se rendait pas compte que l’on jouait contre eux. On jouait au stade Vélodrome, au Parc des princes et on était super impressionnés. En fait, on n’était pas près, même avec quelques joueurs de L1 qui étaient venus nous rejoindre. On prend 5-1 au Parc des Princes alors que contre Montpellier par exemple, il y a eu un déclic : on se disait qu’ils étaient comme nous, c’était à nos yeux un club moins prestigieux que Marseille ou Paris et on gagne 4-0.